<< Précédent  

UN JOUR VIENDRA

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Je sais déjà qu'un jour viendra,
Où je ne pourrai plus écrire,
Est-ce ma vue qui baissera,
Ou bien alors, ce serait pire,

Ma main folle qui tremblera,
Comme tremblent les feuilles mortes,
Ou les violons d'un opéra,
Lorsque le vent claque les portes?

Si je peux encor murmurer
Des rimes comme je les aime,
Mon vieux cœur sera chaviré,
En n'écoutant qu'un seul poème,

Celui l'invitant à partir...
En oubliant même la terre
Afin d'aller se mieux blottir
Dans l'étoile du grand mystère!

<< Précédent  


Anna Livebardon Homepage