<< Précédent  Suivant >>

LE PREMIER JOUR DE PRINTEMPS

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Après le printemps j'ai couru,
Il venait ce matin de naître,
Aussitôt il a disparu
Je voulais lui montrer la lettre

La dernière d'un beau garçon,
Qui m'écrivait, ''Ma toute belle
Lorsqu'arrivera la saison
Fleurie, je te serai fidèle...

Et notre amour s'éclairera
Comme le ciel d'une étincelle.
Lorsque le printemps reviendra,
Ne crains plus qu'il se démantèle''.

Mais je n'ai pas pu rattraper
Ni le printemps, ni l'espérance,
Et mon cœur lourd reste crispé
regrettant une double absence :

Le printemps s'était empressé,
D'aller caresser une fille
Que le doux garçon embrassait,
Près d'une nouvelle jonquille.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage