<< Précédent  Suivant >>

ELLE N'AVAIT, COMME FORTUNE...

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Elle n'avait comme fortune
Qu'un petit cœur et des yeux bleus,
Elle savait qu'au clair de lune
Se promènent des amoureux.

Elle est partie... et sans valise
Mais lorsqu'elle a trouvé l'un d'eux,
Elle avait perdu sa chemise
Oubliée, dans un chemin creux.

Elle était si blonde et si belle
Et le garçon, était, si beau,
Que, les entourant de dentelle,
Un nuage est venu... de l'eau,

Pour les cacher, dans un nid tendre,
Un nid, comme pour les oiseaux.
La lune qui peut tout comprendre,
N'éclairait plus... que les roseaux!

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage