<< Précédent  Suivant >>

SUR LES CHEMINS MOUILLES

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Sur les chemins mouillés
Par la pluie monotone
Des cœurs tristes rouillés
Circulent à l'automne.
Ils croyaient au printemps
Et en toute innocence
Qu'à jamais le beau temps
Viendrait par sa présence,

Les caresser le soir
Pendant leur long voyage
Un voyage d'espoir
Merveilleux sans nuage

Et voilà qu'il pleut fort
Sur les chemins du rêve
Et seuls, sans réconfort,
Lorsqu'un nuage crève,

Tous ces cœurs étonnés,
Plus mouillés que la terre
Errent abandonnés,
Sans soleil sans mystère.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage