<< Précédent  Suivant >>

DES COEURS ONT FROID

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


A qui pourrais je dire,
Que bien des cœurs ont froid
Lorsque le premier givre,
S'accroche, sous les toits ?

Ces cœurs lourds, en détresse,
Personne ne les voit,
Pourtant, une caresse
Les remplirait d'émoi!

Ils seraient, tièdes, vite,
Si quelqu'un proposait,
Au cours d'une visite
D'offrir, rien qu'un baiser,

Ou la dernière rose
Rouge, comme du sang !
Il faudrait peu de chose,
La douceur, d'un présent.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage