<< Précédent  Suivant >>

UN BONBON EXTRAORDINAIRE

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Sa mère disait, laisse entrer
Ce bonbon dans ton gros derrière,
La fillettte refusait, fière,
Ce médicament indiscret.

Sa mère furieuse insistait,
Allons ne fait pas de manière,
Veux-tu que j'appelle ton père?
Laisse-moi faire s'il te plait.

Il t'empêchera de souffrir,
Ce tout petit suppositoire,
Sans rien avaler, sans rien boire,
Il te permettra de guérir.

Elle avait bien raison, maman,
Un bonbon, c'est plus romantique,
Qu'un vilain antibiotique.
On le digère en s'endormant.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage