<< Précédent  Suivant >>

LE PARFUM D'UNE LETTRE

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Un jour, j'ai jeté, dans la mer
Une lettre me semblant folle;
Son parfum, fort, était amer
Et je ne le trouvais plus drôle.

Depuis longtemps il me lassait,
Ce lourd parfum d'une aventure
De ma jeunesse qui passait,
Dont me restait l'éclaboussure.

La lettre que j'ai vue partir,
Comme un bateau qui se balance,
Ne pouvant jamais revenir,
Parfumera la mer immense.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage