<< Précédent  Suivant >>

RAJEUNISSEMENT

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


J'ai dépassé l'âge d'attendre
Une femme au regard troublant,
Avait dit l'oncle, il faut comprendre,
Ma chevelure vire au Blanc...

Quand on vieillit trop, la vue baisse,
On ne voit rien, même au printemps.
Et les amours de la jeunesse
Se perdent dans la nuit des temps!

L'oncle faisait ses confidences
A de charmants petits neveux
C'était de Noël les vacances,
Ils venaient présenter leurs voeux.

Le lendemain, chez l'antiquaire
Ils ont acheté, malicieux,
Pour le tonton, célibataire,
Quelques cadeaux mystérieux :
Une perruque et des lunettes
D'occasion, et le jour de l'An,
Pensant à des filles coquettes,
L'oncle buvait... un stimulant.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage