<< Précédent  Suivant >>

JARDIN EN CHAMBRE

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toute Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

 


Je n'ai pas de maison, de parc ou de prairie,
Ma table cependant est de rose fleurie.
En été en hiver en automne au printemps,
N'ayant aucun travail, il me reste du temps

Pour cultiver sans fin la douce poésie.
Le soir ou le matin selon ma fantaisie
Je sème quelques mots, qui prennent les couleurs
Des roses mordorées et ces divines fleurs

Font que devient jardin la pièce minuscule
Où j'habite et pour moi le mur crépi recule
Aussi loin que je veux, parfois jusques au ciel.
Dans un jardin d'amour un poème est soleil.

Naissent dans ce jardin les rimes les plus folles
Lorsqu'un nuage est lourd, les poésies s'affolent
Moi pour les arroser je ne verse qu'un pleur
Comme il vient de mes yeux elles n'ont jamais peur.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage