<< Précédent  Suivant >>

VENT D'AUTAN

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Les feuilles sont échevelées
Dans les platanes et le hallier
La colline s'est craquelée
Et les oiseaux savent parler.
L'ombre de la vie écoulée
Tremblotte sur les monts pelés.
Le crépuscule de l'automne
Fait trembler les maisons moroses
Où l'on parle du mois de mai
Qui ne reviendra plus jamais.
Les fleurs du soir sont effeuillées
Les violons sont désaccordés
Et dans le ciel ensorcelé
Les nuages se sont groupés
Pour un colloque, ils ont juré
De ne plus jamais éclater.
Les toits sont tristes à en pleurer
Et les petites cheminées
Jettent leuirs pleurs et leurs regrets.
Le vent d'autan tourne en beauté.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage