<< Précédent  Suivant >>

FANFRELUCHES

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Dans la vitrine d'Irénée
Il y a pour vous faire rêver
Des pantalons, des camisoles
Et des bottines à boutons
Et des cols châles et des cols ronds,
Comme Claudine à l'école,
Les jupons de Mimi-Pinson,
Les longs bas noirs de la Goulue,
Des sacs en perles mauves, roses,
Des cols de fourrures poilues,
Des petits bibis, des melons
Comme ceux des Paraguayennes
Et des parfums qui sentent bons
La giroflée ou la cannelle,
Des gants très fins, des gants très longs
Dans lesquels se glissent des ailes.
Des boas noirs échevelés
Et des corsets tout en dentelle
Et des quadrilles et des tocsins
Les valses qu'on dansait à Vienne
Et des petits soldats de plomb
Qui se faufilent dans les rêves.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage