<< Précédent  Suivant >>

METICULEUSE

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Je ne suis pas méticuleuse
Mes écrits souvent traînent à terre.
Ils ne sont pas mis en couveuse
Classés comme chez les notaires.
Vous dites, Monsieur le libraire,
Il vous faut les ranger ma chère,
Si un jour vous voulez les vendre
Nous essayerons de nous entendre
Vous les verrez à l'étalage
Ils seront là bien alignés.
Trois fois non, Monsieur le libraire
Je ne veux pas les mettre en cage
A moins que je trouve un confrère
Qui placera près d'une glace
Et d'un beau vase décoré
Tendrement mes poèmes aimés.
Et quand un client de passage
Viendra chercher de quoi rêver
Il lui dira entrez, entrez,
Vous trouverez près de la glace
Et du vase tout décoré
Quelques vers libres et des quatrains
Là, dans le fond du magasin ;
Ils sont écrits par une dame,
Un peu bizarre en vérité.
Elle n'aime pas les étalages
Et ne veut vendre ses poèmes
Qu'à ceux qui les ont mérités.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage