<< Précédent  Suivant >>

ON A UN MORT

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Dedans la chambre mortuaire
Bérangère a pu pénétrer,
Pour dire adieu au cher grand-père,
Qui au Ciel venait de monter. Quand elle en ressortit, sévère,
Dans mes bras elle s'est réfugiée ;
Tu as du chagrin, Bérangère,
Grand-père, tu vois, nous a quitté.
Non, me dit-elle, Valérie et son frère Pierre
Avaient eu leur mort cet été ·
Moi je n'en avais pas, grand'mère
Et je vais leur téléphoner.
On a un mort, c'est mon pépé !

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage