<< Précédent  Suivant >>

SCUTARI

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Ayant traversé le Bosphore
Dans un vieux rafiot rabougri
Nous chantions, sommes en vacances
Et tous les deux à Scutari.
Nous sommes très loin de la France
Puisque nous sommes en Asie.
Puis tout d'un coup, lors d'un silence,
Nous entendîmes un chant joli,
Un air très pur de notre enfance.
C'était l'orgue de Barbarie
Que tournait d'une main tremblante
Un très, très vieux marchand d'oublies.
Nous étions pourtant loin de France,
Nous étions en Anatolie.
Elles étaient bonnes les oublies,
Le miel coulait dessus nos jambes,
Et le très vieux marchand d'oublies,
Pour qu'on en mange, mange, mange,
Faisait sortir des chants vieillis
Des jolis refrains de l'enfance
De son orgue de barbarie.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage