<< Précédent  Suivant >>

L'OUBLI

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


J'ai bu avec avidité
Les eaux très pures du Léthé
Je voulais tenter d'effacer
Toutes les traces du passé
Oui tourmentent encore ma mémoire ;
Mais je n'ai pas pu oublier
Les heures tristes, les heures noires,
J'ai bu la coupe de l'oubli
Dans le fond, il restait la lie.
Elle n'était pas bonne à boire.
Lorsqu'un jour je pourrai enfin,
Finir la coupe, un beau matin,
Il faudra ajouter encore
A cette lie si tant amère,
L'eau la plus pure du Léthé
Avec quelques petits cachets
Lorsque m'apparaitra l'Aurore.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage