<< Précédent  Suivant >>

LES VOLETS CLOS

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Je ne peux plus voir quand j'arrive
La maison aux volets fermés
Et où retentissait le rire
De celui que j'ai tant aimé.
Je préfère afin qu'elle revive
La vendre ou même la louer
A trois enfants et leur famille
Qui sauront la faire chanter
Et lui donner cet air de fête
Qu'ont les maisons des gens heureux
A condition qu'ils se souviennent
De temps en temps et s'il se peut
De ceux d'avant
Au moins pendant un an ou deux.

Labéraudie, 1978.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage