<< Précédent  Suivant >>

LE COQ AU VIN

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


A Padirac on a mangé
Nous étions quatre jeunes folles
Et on riait et on riait.
La plus vieille s'·est contentée
D'une cervelle et d'une pomme
La seconde a déclaré :
Je goûterai aux bons hors d'œuvre.
La plus jeune n'a pas parlé,
Elle est timide et un peu pauvre.
La quatrième fut dépitée
Moi. J'étais venue de très loin
De la montagne, sur le Causse,
Pour déguster le coq au vin
Il était rayé, ma parole,
Le restaurateur nous a dit
En apportant petite note,
Vous avez si gentiment ri
Mes quatre petites fofolles
Et la troisième est si jolie,
Venez demain, tout est gratuit,
Et prenant son menu en main
Il a rajouté : « coq au vin » !

Dans le Lot - juin 1980.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage