<< Précédent  Suivant >>

A MAGALI MAUREILLE

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Viens faire, avec moi, la ballade, la ballade du Quercy vieux,
Nous entrouvrirons la cage, nous vivrons des jours heureux.
Nous rencontrerons MILHAU, au-dessus de CALVIGNAC,
Libéré de son fardeau. Nous chevaucherons le DRAC,
En traversant le bois noir.
Dans le Célé, flotteront, des arbres déracinés,
Sur la rive ils seront secs, on pourra en emporter,
Pour faire du feu, en été, entassés sur la charrette.
Au donjon, de Cabrerets, on retrouvera la chouette
Chantant sa prière du soir.
Et le petit lézard gris, trottera, sur jonc fleuri.
Peut-êt,re qu'il fera jour, peut-être qu'il fera nuit,
Peut-être qu'il fera gris, nous aurons un peu de fièvre.
On boira du vin d'ici, on se nourrira de fèves,
De galettes de blé noir.
On verra la Fée Orlande, dans la lande, à Marcilhac,
Elle continuera sa ronde, vers le bois de Couanac.
A Limogne, sous les ormes, la Fachilière rira,
Elle pourrait nous surprendre, une cloche tintera,
Nous sortirons nos mouchoirs.
Nous verrons des rapatous, faisant fuir le loup-garou,
On le prendra, celui-là, on lui coupera le cou.
A l'aube d'un jour, alors, nous reviendrons à Cahors.
Sera finie, la ballade, nos amis seront dehors,
Etonnés de nous revoir.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage