<< Précédent  Suivant >>

LES PETITS CHENES DU QUERCY

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Tous Les Jours
© 1980 Anna Livebardon

 


Pourquoi c'est eux que toi tu chantes
Les petits chênes rabougris
Les petits chênes du Quercy ?
Quand tu étais jeune, il me semble,
Tu nous aimais, chênes d'ici,
Chênes du milieu de la France,
Gros chênes sous qui tu jouais
A faire le druide et sous notre ombre
Tu nous disais des mots gentils
Dans la forêt de Combronde ;
On n'a pas ça dans ton Quercy,
Des chênes droits comme des « I »
Et qui vers le ciel, toujours montent!
Si j'aime les tous petits chênes
Les chênes pâles du Quercy,
C'est que je trouve sous la cendre,
Quelquefois, surtout en décembre,
Des truffes qu'on avait cueillies
Près de leurs racines si tendres
Vous n'en avez pas vous ici.
C'est vrai, quand je n'étais pas grande
J'aimais les grands arbres jolis
Dans les forêts de mon enfance ;
Maintenant il faut me comprendre,
Ce qui est petit est gentil
Et j'aime bien les truffes aussi
Quand elles sont cuites sous la cendre,
On en trouve encore en décembre
Sous les petits chênes qui tremblent,
Les petits chênes du Quercy.

<< Précédent  Suivant >>


Anna Livebardon Homepage