Anna LivebardonPoésieDe Toutes Les Nuits → IL NE DEMANDAIT QU'UN SOURIRE

IL NE DEMANDAIT QU'UN SOURIRE

par
Anna Livebardon
Tiré de son livre De Toutes Les Nuits
© 1987 Anna Livebardon

<< Précédent  Suivant >>

Il ne demandait pas d'argent,
Ce clochard, qui, sans amertume,
Lorsque l'interrogea l'agent,
Répondit : '' je veux que s'allume,

Pour moi seul, un feu merveilleux,
Qui brillerait, plein de tendresse,
Une fois, dans le fond des yeux
Des hommes, que la vie caresse!

Si vous le pouvez, donnez-moi,
Monsieur l'agent, rien qu'un sourire.
Pour les pauvres, l'hiver es froid,
La prison, savez-vous, c'est pire!

Ne me mettez pas au cachot,
Avec les voleurs de voiture,
Sous le portail, j'aurai plus chaud...
Et puis j'ai cette couverture,

Que m'a léguée un vieux copain,
Dont se terminait l'aventure...
Il est mort, près du grand sapin,
Qui l'hiver garde sa verdure.''

Emu, l'agent a murmuré :
'' Cette nuit, reste là, sois sage...
Et demain, je t'apporterai,
De la lune une belle image.''

<< Précédent  Suivant >>